Définition Cougar : qu’est ce qu’une Cougar ?

3

Si les femmes cougars ont toujours existé, le phénomène n’est reconnu que depuis quelques années sur les sites de rencontre et dans les médias.

cougar-definition-christie-brinkley

L’origine du mot cougar

Le mot nous vient d’Amérique, où il désigne à l’origine une espèce de panthère. Il a été reconnu récemment par les dictionnaires et notamment le Larousse. Le mot serait apparu dans une équipe de hockey sur glace, les Canucks de Vancouver. Au début de la décennie 1980, ils utilisaient le terme pour désigner les femmes supporter d’un certain âge qui s’intéressaient au physique des joueurs d’assez près. La première apparition écrite du mot daterait de 1999, avec un site de rencontres, Cougardate.com.

Il faudra attendre 2001 pour que le terme devienne véritablement populaire avec un feuilleton diffusé par le journal le Toronto Sun, avant que le même auteur, Valérie Gibson, n’écrive « Cougar : A guide for older women dating younger men », un livre où elle narre ses aventures sexuelles avec des hommes plus jeunes par le détail et sans complexe. Depuis, le terme a dépassé les frontières et est devenu un phénomène culturel.

Il n’y a pas que les hommes !

En fait, si l’appétence des hommes pour les femmes jeunes est depuis longtemps connue et exploitée par les média, le cinéma et les auteurs de livres, l’équivalent féminin, le goût pour les hommes jeunes, n’avait jamais été reconnu à l’égal de l’ampleur de son existence.

La femme de plus de quarante ans, si elle n’appartenait pas au monde du show-biz, devait rester femme au foyer ou vieille fille définitive. L’avènement de la femme cougar, c’est tout simplement la reconnaissance par la société du fait que, comme les hommes, les femmes ont des appétits sexuels qui peuvent les attirer vers des individus de l’autre sexe plus jeunes qu’elles.

Une reconnaissance que viennent appuyer la série télévisée Cougar Town, la saison 8 de Secret Story, ou le film Cougar Club .

La cougar est-elle une prédatrice ?

L’image de la femme cougar comme prédateur, à l’image du fauve comme elle porte le nom, est sans doute abusive. La plupart des femmes qui recherchent de jeunes hommes le font avec discrétion et sans trop d’ostentation, car elles tiennent à préserver leur image. En France la femme cougar, si elle dispose de toute sa liberté d’action quand elle n’appartient pas à une minorité aux règles rigides, peut quand même s’exposer aux quolibets et aux moqueries si sa relation est trop affichée. Elle préfère donc de façon générale se préserver à ce sujet du monde extérieur, et particulièrement du regard de ses enfants si elle en a.

Mais la cougar a quand même ses terrains de chasse, où son expérience lui permet parfois de dominer avant de faire succomber les jeunes hommes. Leur flair les attire particulièrement dans les restaurants, lieux de loisir, boîtes de nuit, sans que la liste soit limitative bien sûr. Mais les victimes sont le plus souvent consentantes, et heureuses !

3 commentaires

  1. J’aime la femme qui se cache secrètement ses sentiments derrière ses lunettes au travail a un cœur nous connaît murmure mer me manque le sens de Madame amour Maangtki bien et apprécie Bhanank et Qublatki chaud et en écoutant Nbzat grand coeur.

  2. J’aime la femme qui se cache secrètement ses sentiments derrière ses lunettes au travail a un cœur nous connaît murmure mer me manque le sens de Madame amour Maangtki bien et apprécie Bhanank et Qublatki chaud et en écoutant Nbzat grand coeur.

Laisser un commentaire

Souhaitez-vous recevoir des annonces de femmes Cougar directement dans votre boite mail ?